Les droits patrimoniaux
 
Le droit d'auteur se compose des droits patrimoniaux et des droits moraux

Seuls les droits patrimoniaux sont cessibles
 
La cession de ces droits est limitée dans le temps. Cette cession peut être faite à un tiers (éditeur ou autre) pour une durée pouvant aller de X années jusqu'à la durée de la propriété littéraire (toute la durée de vie de l'auteur + 70 ans après son décès). Les droits patrimoniaux sont partie intégrante d'une succession et le contrat de cession signé par l'auteur engage aussi celui qui a bénéficié de la cession des droits envers les héritiers de l'auteur et vis versa.
 
Les droits patrimoniaux se composent du droit de reproduction
 
Le droit de reproduction consiste à fixer l'œuvre sur un support en vue de la communiquer à un public (papier, fichier électronique, Internet, télévision, cinéma etc). Lors d'une cession de droit à un éditeur en vue de publication, l'auteur n'est pas tenu de céder ses droits pour tous les supports. Il est libre de céder ses droits uniquement pour un seul support. De même qu'il peut céder ses droits " papier " à un éditeur X, ses droits " fichier électronique " à un éditeur X et se garder pour lui la reproduction sur internet.
 
Par ailleurs, je ne vous conseille pas de céder vos droits " fichier électronique " pour une durée supérieure à 5 ans. La technologie, les mentalités évoluent beaucoup trop rapidement et un contrat qui a l'air très intéressant aujourd'hui peut dans quelques années vous être totalement défavorable à cause de toutes les évolutions qu'il y aura eu entre-temps.
 
La cession des droits patrimoniaux pour la télévision, le cinéma et les produits dérivés doit faire l'objet d'un contrat à part, contrat que l'auteur n'a bien sûr pas besoin de signer s'il n'a pas envie de céder ses droits pour ces supports. Cela quoi qu'en dise l'éditeur.

Souvent les éditeurs tentent de faire signer cette cession dans un même contrat ou mettent comme condition sine qua non à la validité du contrat d'édition la signature du contrat pour les droits audiovisuels : c'est illégal !
 
Les droits patrimoniaux se composent aussi du droit de représentation.
 
Le droit de représentation est le droit de communiquer l'œuvre au public par un moyen quelconque mais prévu au contrat que vous avez signé !